Règles de cheminée à foyer fermé

cheminée à foyer fermé 1Pour toute cheminée à foyer fermé, il est indispensable de prendre en compte un ensemble de règles que la réglementation a exigé aux citoyens :

Le conduit de fumée

Tout conduit de fumée est censé avoir une section minimale de 250 cm2 avec un foyer ayant une dépression comprise entre 0,8 et 1,8 mm. Si le conduit présent un excès de tirage alors vous serez obligés de mettre en place un clapet qui modère le tirage.
Tout au long de sa hauteur, la section de conduit doit demeurer constante avec des parois internes lisses et ne présentant aucun rétrécissements.
Vous pouvez choisir le raccordement à un conduit collectif de genre Shunt et de même pour un conduit modulaire métallique isolé à double paroi pour un logement déjà présent.

Mise en œuvre

  • Pour les joints, utiliser un mortier bâtard comportant au moins une partie de chaux pour une partie de ciment, et dosé à environ 3 parties de sable pour une de liant.
  • Chaque joint doit être lissé à l’intérieur au fur et à mesure du montage.

Dévoiements
Pour un conduit de hauteur inférieure à 5 m, un seul dévoiement est admis, d’un angle maximum de 45 degrés.
Pour un conduit supérieur à 5 m, deux dévoiements sont admis, d’un angle maximum de 20 degrés.
Isolation
Distance minimale entre la face intérieure des conduits et les boiseries ou matériaux combustibles:

  • 16 cm pour les bois de charpente
  • 7 cm pour les bois de menuiserie.

cheminée à foyer ferméLors de la traversée des combles et à l’extérieur, le conduit doit être isolé (prévoir un doublage si nécessaire).
Une cheminée doit être adossée à une cloison incombustible (isolation minimum 7 cm). Sinon, prévoir une cloison de doublage en briquettes derrière la cheminée.
Souche de sortie
L’orifice extérieur du conduit doit dépasser d’au moins 40 cm le faîtage du toit et toute partie de construction distante de moins de 8 m ; dans le cas de toitures terrasses ou de toits avec une pente inférieure à 15 degrés, sans bordure ni acrotère, l’orifice du conduit doit dépasser d’au moins 1,20 m le point de sortie de la souche, et d’au moins 1 m le dessus de l’acrotère lorsque celui ci a plus de 0,20 m.
En règle générale, la souche doit se trouver en zone dépressionnaire.
Prévoir éventuellement un dispositif antirefouleur approprié, type SEBIDAL, protégeant le conduit des pluies et des vents plongeants mais ne réduisant pas la section de sortie.
Prise d’air frais
Une amenée d’air frais directe dans le foyer n’est pas indispensable. Cependant, en cas d’isolation renforcée ou de chauffage électrique par dépression, il est conseillé de prévoir un apport d’air frais dans la pièce où est installé le feu fermé.
Ramonages
Le règlement sanitaire départemental type exige deux ramonages par an, dont un durant la période d’utilisation. Demandez en les certificats au ramoneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *