Comment blanchir les tissus ?

blanchir tissuQu’il s’agit de textile végétal ou animal, votre textile commence à se jaunir ou à prendre la couleur grisâtre suite à plusieurs usages. On vous propose trois techniques pour le blanchiment de vos textiles propres et précédemment lavés.

LES TISSUS D’ORIGINE VÉGÉTALE

Si votre tissu est d’origine végétal comme le coton ou le lin, il est possible de recourir à trois produits de blanchiment :

  • Les hypochlorites (sels de calcium et de sodium) : on le trouve dans l’eau de javel et le chlorure de chaux.
  • Les persels à commander à votre pharmacie ou droguerie en demandant les persulfates, les percarbonates, les perborates ou les persilicates.
  • Les blancs optiques agissent également en sens détaché ce qui nous renvoie au blanchiment optique.

Blanchiment aux hypochlorites

La méthode la plus connue pour mieux blanchir un tissu blanc est l’usage de l’eau de javel mais certaines consignes sont à tenir en compte. L’usage de l’eau de javel impose un récépient émaillé comme le lavabo de plus l’eau doit avoir une température comprise entre 35° et 40° pour que les fibres textiles ne deviennent pas trop fragiles (eau ayant une température tiède est largement suffisant pour que l’eau de javel agit efficacement). Evitez catégoriquement d’employer l’eau de javel concentrée directement mais plutôt atténuer sa concentration en le mélangeant avec l’eau propre en respectant les indications notées dans l’emballage.
Maintenant que vous voulez blanchir votre tissu, il faut mélanger quelques gouttes d’eau de javel avec l’eau qu’il vous faut pour y laver votre linge. Par la suite, il faut être assez généreux dans le rinçage en vu de s’assurer qu’il y a plus de trace de javel dans votre linge surtout pour les personnes qui sont allergiques à l’eau de javel. Par la suite, vous passez votre linge sous l’eau tiède contenant 1% d’ammoniaque pour le neutraliser.

Blanchiment aux persels

Blanchir ses vêtements avec les persels est assez aisé, il faut juste l’employer dans l’eau assez chaude (au minimum 50°) pour que l’oxygène soit dégagé. On aura besoin d’un récipient émaillé comme pour l’eau de javel et de respecter la règle suivante : 1 cuillère à café de persels pour chaque 5 litre d’eau propre.

Blanchiment aux blancs optiques

Les blancs optiques constituent des poudres qui ne disposent d’aucun effet détachant mais elles misent sur quelques radiations invisibles de la lumière pour les métamorphiser en blanc visible. Ainsi, votre linge blanc ne saura abîmer mais plutôt saura jouissant avec le blanc éclatant constaté. Il est possible d’appliquer le même concept pour vos linges coloris pour avoir des vêtements en couleurs vives.

LES TISSUS D’ORIGINE ANIMALE

Pour vos linges d’origine animale comme la laine, évitez absolument les hypochlorites. Pensez plutôt à blanchir avec les persels (utilisez de l’eau tiède en ajoutant de plus les proportions par rapport aux linges d’origine végétal : prenez le double des mesures et mettez votre linge en repos dans la solution pour quelques heures après vous passez au rinçage excessif) et les blancs optiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.